{{{$data->nom}}}

Les Forêts Mentales, groupe Orchidée

Scène libre : Aventure

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Les troglodytes s'agglutinent autour de Vladek. Ainsi donc, c'est lui le mystérieux radiophoniste qui enjaille leurs jours et leurs nuits ? "Passez La Bamba ! Passez La Bamba !", lui réclame-t-on à corps et à cris. Vladek ne se sent plus de joie et s'exécute bien volontiers. Il danse avec Olga et les habitants des profondeurs l'imitent très bientôt. La rajika coule encore à flots. L'accordéon aigre se mêle au disque rayé. C'est un minuscule moment de bonheur comme on ne sait les apprécier nulle part aussi intensément que dans les Balkans.

Quand la plupart retournent cuver dans leurs couchettes où se remettent à leur poste de travail, fabriquer des fusils et des pistolets pour les résistants, Bosko prend Vladek à part : "Regarde l'ami, ce sont des caps. Beaucoup de caps. De toutes les meilleurs bières de l'Âge d'Or. De la Niksicko pivo export, de la Dark Lager, de la Pvas. Avec ça, je peux faire de toi un homme riche. Je veux que tu arrêtes de parler des ragots de ton village et que tu fasses des rapports de la guerre. Je veux que tu parles des bosniaques qui égorgent des croates dans leur sommeil, des exactions que commettent les serbes, des orthodoxes qui brûlent des musulmans, des mines qui explosent et des snipers qui dégomment des enfants au petit-déjeuner. Je veux que tu dises que même les arbres de la forêt tirent sur les gens. Partage tes caps avec ton ami Lasko, je pense qu'il te fournira un tas de scoops."

Autour de Bosko, ensommeillés ou industrieux, inconscients de ce qui se trame, les hommes, les femmes et les enfants qui comptent sur sa protection et ses conseils, qui vivent sous son contrôle et fabriquent des armes pour lui, qui ne sont qu'amour pour Bosko le sage, le bon, le gentil.

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>