{{{$data->nom}}}

Les Forêts Mentales, groupe Orchidée

Scène libre : Aventure

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

d81b3245d6dd53c54a972164d5af1645.png

Mortal skin - Dronny Darko


****

Cahin-caha, clopin-clopant, courant ou trottinant derrière les autres sans pour autant fermer la marche, Olga constate qu’un nouveau barbu les suit. Pas très rassurée, en parfaite femme-monstre guère si brave, la brodeuse garde bien ses distances tout en restant dans l’ombre de son futur époux. Un futur mari célèbre en plus de cela, connu comme le lou… L’ours albinos à mâchoire polymorphe ! Un fiancé qui déjà glane moult étoffes, osant enfin faire sa demande avec la plus magnifique des alliances : un simple écrou peinant à glisser sur l’auriculaire de sa promise. Sautillante comme une nano-puce déréglée, la boiteuse n’est alors que joie et rouge aux joues :

« Je le veux ! Je le veux ! Et un beau costume pour toi aussi joli cœur ! » Chantonne-t-elle sur l’air de la bamba, exercice ardu s’il en est, rien ne semblant la dissuader du haut de son petit nuage. Les oreilles les plus fines ne douteront toutefois pas de son immense talent à surtout chanter aussi bien qu’une bouilloire.

C’est alors que sonne l’heure du dîner ! Cela tombe bien, la simplette a si faim que son estomac gargouille pour approuver, mais au moment où ses prunelles se posent sur l’offrande : Olga ne peut retenir un hurlement de terreur.

Une tête monstrueuse avec deux moitiés de visages cousues grossièrement pour n’en former qu’un. À gauche, celui de son père. À droite, Vuk Rustovic avec un œil pendouillard sorti de son orbite. Une tête monstrueuse qui la fixe en grimaçant un sourire alors que cafards et vermines grouillent, entrant dans les narines pour ressortir par la bouche, et vice-versa.

Lasko peut, quant à lui, désormais voir le corps de Shmenka qu’il croirait parfois prise de convulsions, prête à se relever d’entre les morts. La pauvre vieille serait presque méconnaissable avec son visage à moitié arraché…

Quant à Luka, c’est le beau bébé joufflu précédemment allaité qui devrait lui servir de succulent repas... Un bébé bien pâle à la chair tendre, mais aux lèvres bleutées, et dont le front est dorénavant orné d'un trèfle nucléaire.

Mihajlo ne voit pas un bras, mais une sinistre jambe surplombant un fin pied. En l’observant de plus près, il est sûr d’en reconnaître la propriétaire. Cuisse fuselée et mollet arborent un tatouage finement ciselé. Une sinueuse feuille édentée qui ne peut appartenir qu'à sa sœur...

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>